Revue de presse douroise du 20 novembre au 26 novembre 2011

4205949428.4[1].jpgVoici les articles publiés sur la commune de Dour dans votre journal LaProvince du dimanche 20 novembre au samedi 26 novembre 2011.

Consultez toutes les Revues de Presse Douroises ici : http://dour.blogs.sudinfo.be/revue-de-presse/

  • 26.11.2011 : Des pyromanes sur Dour
    Des pyromanes ont été très actifs dans la nuit de jeudi à vendredi à Dour. Dans le centre-ville, ils ont bouté le feu à des cartons devant un commerce dont le premier étage était occupé par un jeune couple et sa fillette. Heureusement, les pompiers dourois sont arrivés à temps...
  • 26.11.2011 : Michèle expose bientôt à Mons
    En attendant, elle participera à un autre marché des créateurs. C’est une animation organisée sur le lieu de son travail à Dour.
  • 26.11.2011 : Petit tour d’horizon
    À Ste-Odile Elouges (futsal). Du côté du club de Sainte-Odile Elouges (P1), le mini-foot n’attire pas les foules, hormis lors des derbies où une cinquantaine de personnes assistent aux rencontres. Sinon, une douzaine de spectateurs se rendent régulièrement à la salle de Boussu lors des matches de championnat. L’entrée est libre pour tous durant toute l’année.
  • 25.11.2011 : Dour: trois incendies volontaires visant des habitations
    Durant la nuit de jeudi à vendredi, les pompiers de Dour ont été appelés à trois reprises suite à des incendies d’origine volontaire. Rue Général Leman, des individus ont mis le feu à des cartons devant un magasin. Le feu menaçait l’appartement à l’étage...
  • 25.11.2011 : Qui va se relancer?
    À l’affiche Derby de clubs en manque de points mais pas encore résignés ce soir à Thulin entre Selaklean et Magic Dour (22 heures)
  • 25.11.2011 : Ancien para, le chauffeur agressé s’est défendu
    Thierry, 45 ans, souffre de multiples fractures. Solidaires, ses collègues de la TEC ont débrayé
  • 25.11.2011 : M. Moro, créatrice de bijoux, sélectionnée sur un salon parisien
    Michèle Moro est logopède. À ses heures perdues, elle crée des bijoux. Sa ligne est baptisée “ Sage comme un petit bouton.” Elle a été retenue pour participer au salon Pop’up. C’est un marché de jeunes créateurs. Il a eu lieu à la Cité des Sciences de Paris, ce samedi.
  • 25.11.2011 : Dour : Fermeture de l’entreprise Jacser
    L’entreprise de confiserie Jacser a cessé ses activités, laissant 18 travailleurs sans emploi. Le groupe flamand Astra Sweets, actionnaire depuis 3 ans, estime aujourd'hui que la filiale n'est pas assez rentable. Jeudi soir, le bourgmestre de Dour, Carlo Di Antonio, recevait, pour la deuxième fois, les travailleurs et les représentants du Setca et de la CSC. La question aujourd'hui est de savoir si les travailleurs vont bien bénéficier des indemnités de licenciement et si les syndicats veulent lancer une action en vue de négocier avec l'actionnaire.
  • 24.11.2011 : D'importantes perturbations sont à prévoir ce jeudi aux TEC Hainaut
    Les TEC Hainaut prévoient des perturbations importantes jeudi dans la desserte de bus des régions de Mons et du Borinage, suite à l'agression d'un chauffeur, mercredi matin, dans la région de Dour.
  • 24.11.2011 : Dour: course-poursuite avec 4 hommes cagoulés
    Dans la nuit de jeudi à vendredi, la police des Hauts-Pays a pris en chasse une voiture de marque Volvo avec quatre hommes cagoulés à bord. Avaient-ils déjà commis un délit? Allaient-ils seulement le faire? Le véhicule a été saisi. Les individus se sont enfuis.
  • 24.11.2011 : Dour: 8 mois pour réparer l’éclairage!
    Ghlin n’est pas le seul village de la région de Mons-Borinage à attendre la réparation de plusieurs luminaires publics en panne. Dans d’autres communes - comme Dour, Boussu et Quiévrain - on se plaint également de la lenteur des services techniques du Service public de Wallonie (SPW).
  • 24.11.2011 : On ne mangera plus les bonbons Jacser
    Pendant près de 60 ans, les fameux cachets en bonbon remplis de sucre auront fait les beaux jours de l’entreprise Jacser. La confiserie douroise, détenue depuis mai 2008 par le groupe flamand Astra Sweets, vient de cesser son activité. La Province a rencontré les époux Servais, ses fondateurs et anciens patrons...
  • 21.11.2011 : Jacser cesse ses activités à Dour : 18 emplois perdus
    Nouveau drame social à Dour. L’entreprise Jacser, filiale du groupe flamand Astra Sweet cesse ses activités. 18 travailleurs, 14 ouvriers et 4 employés, dont la majorité sont Dourois, sont concernés par cette fermeture.
  • 20.11.2011 : Les écoles Saint-Louis et Condorcet récompensées
    Deux écoles de la région de Mons ont été récompensées, à savoir l’école fondamentale de la Sainte-Union de Dour et la Haute Ecole provinciale de Hainaut-Condorcet à Mons. Le projet de la Sainte-Union propose d’emmener les élèves à la découverte des dix provinces de Belgique. Pour chaque ville visitée, les enfants devront se constituer un portfolio individuel dans lequel ils pourront garder des traces des activités vécues. La Sainte-Union recevra donc 12 tablettes androïd, quatre projecteurs et un tableau numérique interactif.
  • 20.11.2011 : Dour: la police au domicile d’un des braqueurs
    Hier soir, à 19 heures, la police des Hauts-Pays et la police scientifique étaient toujours en plein travail rue Sainte-Catherine à Dour, non loin de l’école du Plantis. Les agents étaient au domicile d’un des braqueurs présumés pour relever des empreintes et des indices.
  • 20.11.2011 : Le libraire: J’ai hurlé en fonçant vers les braqueurs
    Deux individus domiciliés à Boussu, sans doute accompagnés d’un complice pour conduire le véhicule, ont commis deux hold-up coup sur coup hier en début d’après-midi. Le premier s’est déroulé dans la “ Librairie de la Dendre ”, sur la place de Lens, le second à la pharmacie Durabot à Herchies. Aucun blessé mais une dame en état de choc.
  • 20.11.2011 : Modestes ou kilométriques, les guirlandes lumineuses sont déjà de sortie dans de nombreuses communes
    Dour va illuminer ses villages Nouveauté cette année à Dour: la commune, qui limitait jusqu’ici ses illuminations à son centre, a décidé de louer quelques traverses de plus (40 au lieu de 31) pour en faire profiter Blaugies, Elouges, Wihéries et Petit-Dour. La commune a renoncé à acheter son propre matériel (hormis les rideaux lumineux qui ornent la maison communale) pour remplacer ses guirlandes vieillissantes. Elle fait désormais appel à une société spécialisée, y compris pour la décoration lumineuse de ses cinq sapins. Six arbres du parc de Dour seront également “ enguirlandés ” à l’occasion des festivités.

Les commentaires sont fermés.