Jean-Claude Jenart, le secrétaire de Dour Palette, est décédé

t-20120207-H3NCX3-0[1].jpgCe week-end, Dour Palette a perdu l’un de ses grands bonshommes en la personne de Jean-Claude Jenart, parti rejoindre sa femme décédée un an plus tôt.

Outre sa fonction officielle au sein du comité, Jean-Claude s’investissait tant et plus pour “ son ” club.

Jean-Claude était la véritable cheville ouvrière du club dourois.

Victime d’un accident vasculaire cérébral il y a peu, le secrétaire est finalement décédé ce samedi à l’âge de 68 ans.

Il laissera un vide immense tant à Dour qu’à Wihéries où le club a ses quartiers.

Lisez la suite de l'article sur le site de votre quotidien LaProvince : Dour Palette est en deuil

Commentaires

  • repose en paix Jean-Claude

  • A LA FAMILLE DE CARINE JENART VOUS M EXCUSERAI MAIS NOUS NE SAVIONS PAS QUE VOTRE MAMAN ETAIS DECEDER ON N ETAIS PAS AU COURANT NOUS SOMMES DESOLER NOUS REMETONS NOS SINCERES CONDOLEANCES A VOUS 3 ET COURAGE SURTOUT ICI CES JOHANNE LA SOEUR DE LAURENCE LECOMTE

  • a toi Carine et ta famille
    Cassandra Dominique Roland Aurore et moi Lulu
    nous te presentons nos plus sinceres condoleances
    pour le décés de ton papa que nous admirions beaucoup
    courage a toi
    bisousssssssssssssssssss
    lulu

  • Mes condoleances les plus affectueuses au reste de la famille
    Votre ami Enzo qui pense toujours a vous ,Micheline et Jean-Claude je ne vous oublierais JAMAIS

  • Chers Carine, Brigitte,Jimmy ,
    Je vous présente mes plus sincères condoléances ainsi qu'à toute la famille.
    Jean-Claude était un de ceux qu'on n'oublie pas.
    Je l'ai rencontré pour la première fois lors de ma première saison 1965-1966. Il était déjà un pionnier du tennis de table dans le Borinage.
    Il s'est sacrifié pour le bonheur de tous ces joueurs qu'il a guidés sur un chemin sportif et de délassement.
    Il a toujours été fidèle au club qu'il représentait dans l'entité de Dour et personne ne pourra l'égaler pour le respect et l'amour qu'il prodiguait à sa famille et à ses protégés pongistes.

    Au revoir, Jean-Claude et à bientôt.

    Yvon.

Les commentaires sont fermés.