Stéphane Pauwels au coeur d’une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo) - lameuse.be

73

Univers > Foot

Stéphane Pauwels au coeur d'une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo)

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 25 Février 2017 à

Ce jeudi soir, dans l’émission « 100% Foot », sur W9, Stéphane Pauwels a fait une réflexion à sa collègue Carine Galli qui n’est pas passée inaperçu. Et voilà que le présentateur de la Ligue des Champions sur Club RTL est accusé de sexisme.

Tout est parti d’un débat autour de la saison de La Gantoise en Jupiler Pro League. Car si les hommes d’Hein Van Haezebrouck brillent en Europa League, ils ne sont que huitièmes en championnat. Stéphane Pauwels a donc tenté d’expliquer que les Buffalos ne réalisaient pas forcément une « mauvaise saison », vu que leur objectif était de se qualifier pour les Playoffs 1 et d’ensuite recommencer la lutte pour l’Europe et/ou le titre à (presque) zéro vu la division des points.

Quoi qu’il en soit, plus que son point de vue sur la saison des Gantois, c’est sa manière de s’exprimer à l’encontre de Carine Galli qui a provoqué pas mal de réactions. Après avoir expliqué à la charmante journaliste qu’elle « parlait de ce qu’elle ne savait pas », il n’a pas manqué de lui faire un petit tacle sur sa couleur de cheveux : « Je pense que votre cerveau de blonde ne comprend pas ».

Il n’en fallait pas plus pour choquer certaines âmes et provoquer de nombreuses réactions sur la toile. Plus tard dans la soirée, l’ancien chroniqueur de « La Tribune » a toutefois tenu à mettre les choses au point sur Twitter : « Pour ceux qui n’ont pas compris le 1er degré, Carine Galli, est une super copine et nous bossons depuis des années ensemble. c’est Une TOP ! », a-t-il posté.

Carine Galli, de son côté, n’a pas donné suite à cette réflexion. Et en ce qui concerne le classement de La Gantoise, elle reste sur sa position.

  • Shooting et concours de Noël !

    276519_104957209670594_668276021_n.jpgOnce upon a time, une entreprise douroise spécialisée dans tout ce qui tourne autour de l'évènement qui vous fera rêver : mariage, soirées,... ! Cette entreprise vous propose, entre autres, shooting photo, boutique en ligne de robes de mariée, de robes de soirée, bijoux, etc. 

    Du lundi 3 au 22 décembre 2012, Once upon a time vous propose un shooting photo dans une ambiance de Noël ! Vous souhaitez faire des photos en studio dans notre décors de Noël ? Seul(e), en famille, en couple ou entre amis… ? 

    Découvrez leur offre de Noël :
    • 2,5€/photos (nombre d’exemplaires à déterminer lors de la réservation).
    • Dressing code couleurs de fête : rouge, vert, noir, doré, argenté, pailleté… 
    • Participation au grand concours de Noël.

    Grand concours de Noël :
    En participant à notre séance, vous aurez aussi une chance de gagner notre concours.
    Gain : un shooting complet de 2h d’une valeur de 50€
    Alors n’hésitez plus une minute. Rendez-vous en MP ou par téléphone au 0470/33.33.61 pour vos réservations de date ! 

    Réservez dès aujourd'hui. Les séances photos commenceront dès le lundi 3 décembre 2012 jusqu'au samedi 22 décembre 2012 !

    Le gagnant sera désigné en janvier par un jury extérieur que nous vous présenterons dans quelques jours.

    Plus d'infos sur la page facebook : https://www.facebook.com/onceupon.atime.902266
    ou sur le site internet : http://onceuponatime.cdesite.com

    486249_296305917147019_193848977_n.jpg

  • David Jeanmotte, invité à l'écran libre!

    546802_4650861762497_1494959455_n.jpgSoyez nombreux à assister à l'ÉCRAN LIBRE (open screen) le jeudi 6 décembre à 20h à la salle culturelle de Dour.

    Au programme : projection de court-métrages en présence d'un invité d'honneur : DAVID JEANMOTTE (Chroniqueur relooking à Sans Chichis, originaire de Dour). Une soirée pleine de surprises.

    Le principe : Des millions d'artistes créent, quelques milliers seulement sont discutés ou acceptés par le spectateur et moins encore sont consacrés par la postérité... L'artiste peut crier sur tous les toits qu'il a du génie, il devra attendre le verdict du spectateur...

    C'est à partir de cette constatation de Marcel Duchamp que le centre Culturel de Dour et la Roulotte Théâtrale ont eu l'idée de donner l'occasion aux réalisateurs de courts métrages (amateurs, étudiants, professionnels...) de voir leurs œuvres projetées sur grand écran et confrontées à un public.

    Aucun thème, Aucune sélection, Aucune censure... A chaque soirée son invité... 

    Lire le programme dans la suite de l'article. 

    Lire la suite

  • SolidarSEL : Système d'échange local à Dour !

    Capture d’écran 2012-11-19 à 20.37.39.pngVous avez peut-être déjà entendu parler du concept de SEL via les médias ou internet et vous rêviez justement de vous impliquez dans une action participative... Alors, vous avez trouvé l'endroit qu'il vous faut !

    Pour information : un SEL est un système d'entraide ou d'échange local. Késaco ? C'est un réseau de personnes privées qui souhaitent s'entraider en échangeant des coups de mains ponctuels en toute convivialité afin d'améliorer la qualité de vie sociale locale. Pas de vente, pas de troc mais bien un partage de temps et de savoir-faire (1 heure de service donné = 1 heure de service reçu). De plus, tout le monde peut y trouver sa place car on a tous des compétences manuelles ou intellectuelles à mettre en valeur !

    Alors ? Envie d'un grain de SEL dans votre quotidien et d'en savoir plus ? 

    Rejoignez le SolidarSEL (Quiévrain, Honnelles, Hensies, Dour et Boussu) lors de leur prochaine réunion d'information à la maison de quartier d'Elouges (rue du commerce, 145 - derrière l'église) le mercredi 28 novembre prochain dès 19h00

    Au programme :

    19h00 : Présentation générale (pour tous) par la coordination 
    20h15 : Offres, Demandes et Questions-Réponses (avec les anciens membres)

    Lire la suite

  • Dour : une jurée récusée au procès Lunitrans

    t-20121119-H46DD5-0.jpegLe procès Lunitrans devant la cour d’assises du Hainaut prend déjà du retard à cause d’incidents de procédure à la première audience. Ce lundi matin, la cour a déjà été amenée à se prononcer sur la validité de certaines pièces. Et une jurée a été récusée!

    Lire la suite sur La Province.

  • Illusion prod: faire du ciné ici et tout de suite

    t-20121115-H4674J-0.jpegEn 2011, le Dourois Hugo Deghilage et son compère Florian Nisolle, de Quiévrain, lançaient une ASBL de production cinématographique. Illusion prod était née. Son objectif principal: la production et la promotion de projets cinématographiques locaux. Illusion prod compte maintenant une quinzaine de membres qui, deux fois par an, se retrouvent pour choisir des projets et créer des films. Il s’agit de courts métrages: leurs productions oscillent entre 11 et 24 minutes.

    Lire la suite sur La Province.

    Note perso : Hier soir avait lieu la tant attendue soirée Illusion asbl au centre culturel de Dour. Les Dourois ont pu découvrir les derniers courts métrages réalisés par l'asbl (Reste Zen, La nuit du mort vivant, Cache ainsi que d'autres projets sur lesquels ils ont travaillé : clip de ThomC, Dour Festival). Les rires et les applaudissements retentissants dans la salle ont conforté les membres de l'asbl dans leurs projets. Si vous avez l'envie de leur soumettre un projet de scénario, ils sont très ouverts ! Encore bravo à eux !

  • NON aux violences intrafamiliales !

    Du 19 au 23 novembre 2012, le plan de cohésion sociale de Dour organise une semaine de sensibilisation aux violences intrafamiliales ! Vous aurez l'occasion d'assister à un atelier de self défense, d'une conférence-débat ainsi que d'une table ronde. Mobilisez-vous et portez le ruban blanc pour dire NON à la violence. 

    Capture d’écran 2012-11-13 à 16.29.13.png

     Lire le programme dans la suite de l'article !

    Lire la suite

  • “La voiture a propulsé notre porte d’entrée ”

    Dimanche soir, un accident spectaculaire s’est produit à la rue de Grande-Bretagne à Frameries.

    t-20121112-H464F0-0.jpegAlors qu’il circule en direction de Mons, un habitant de Dour âgé de 39 ans perd le contrôle de son véhicule dans un virage et termine sa trajectoire dans les habitations 99 et 101. “ J’étais dans mon divan en train de regarder la télévision lorsque j’ai entendu un bruit assourdissant ”, raconte Jonathan Lewillon, domicilié dans la maison numéro 99.

    Lire la suite sur La Province.