• Accidents à répétition dans l'Avenue Foch

    Capture d’écran 2013-05-30 à 15.54.21.pngLe week-end dernier, vers 5h15 dans la nuit du samedi au dimanche, une voiture est à nouveau rentrée dans la vitrine du magasin Décobatinew, dans l’Avenue Foch. En quelques années, c’est déjà le huitième accident qui survient. Un sentiment inquiétude s’installe parmi les commerçants qui entendent sensibiliser les conducteurs sur les problèmes de vitesse. Et réclament un ralentisseur.

    Lire la suite

  • Dour: Marie, faucheuse de patates OGM, saura le 25 juin si sa peine de prison est confirmée

    Capture d’écran 2013-05-30 à 15.53.18.pngCe mardi, Marie Smekens, ingénieur agronome de Dour, s’est rendue à Termonde afin de faire opposition à la décision rendue en première instance par le tribunal. Âgée de 30 ans, la Douroise fait partie des 11 inculpés dans le procès dit des « 11 de Wetteren ». Condamnée en janvier dernier à six mois de prison ferme pour avoir fauché des patates génétiquement modifiées en Flandre, elle vient donc de se défendre afin d’être acquittée.

    Lire la suite sur La Province

  • Donovan a perdu l'usage d'une oreille...

    Capture d’écran 2013-05-28 à 10.35.03.pngBattu comme un chien. C’est le sort qu’avait subi Donovan Satala, un jeune Dourois de 21 ans, lorsqu’il est sorti au Papagayo, un night-club situé à Pommerœul.

    Le jeune homme a été frappé devant le bar par trois autres jeunes à la suite d’une bousculade. Après avoir été mis dehors par les portiers, l’agression a continué à l’extérieur. Donovan qui s’était sans doute senti en danger a tenté à quatre reprises d’appeler les secours. En vain. Rattrapé par ses poursuivants dans une ruelle sans issue, il s’est alors fait copieusement tabasser jusqu’à en perdre connaissance. « Les enquêteurs ont récupéré des images via les caméras de surveillance du night-club », explique Dominique Leroy, la maman de Donovan.

    Lire la suite

  • Puces des couturières

    Capture d’écran 2013-05-28 à 17.31.08.pngCe dimanche 2 juin, rendez-vous inédit aux puces de couturières. Cet évènement organisé par les Ateliers du Patchwork de Dour ravira toutes les fans ou apprenties de patchwork, quilting (matelassage) broderie ou couture. En effet, vous pourrez y trouver coupons de tissu, tentures, cadres pour broderie, mercerie en tout genre, tapisseries à réaliser mais aussi quelques réalisations des membres du club. 

    Si vous êtes intéressées, vous pourrez aussi vous renseigner par rapport aux différents ateliers organisés au cours de l’année.

    Rendez-vous :

    Dimanche 2 juin 2013, de 9 h à 18 h.

    Au départ de la salle, des suggestions de balades vous seront proposées pour les enfants, en attendant que madame fasse son shopping, ou bien pour que toute la famille puisse passer un beau dimanche en haut-pays.

    Informations :

    Organisé par Les Ateliers du Patchwork de Dour

    0497/89.50.25 — atelierspatch.dour@skynet.be

    0494/88.14.07 paulestievenart@scarlet.be 

    L’adresse :

    Audregnies, Abbaye des rocs
    14, chaussée de Brunehaut 
    7382 Audregnies
    (Anciens Éts Tondreau)

    Plus d'informations sur leur site : atelierpatch-dour.be

    Capture d’écran 2013-05-28 à 17.35.47.png

  • Son auto vandalisée par 2 molosses !

    Capture d’écran 2013-05-28 à 10.22.36.pngDes griffes sur toute sa carrosserie, son antenne radio arrachée, le caoutchouc de ses vitres dégradé... La voiture de Laurence Plapied, 45 ans, littéralement « vandalisée » par un Amstaff et un Pitbull qui cherchaient à attaquer Elliot, son jeune berger allemand qui se trouvait à l’intérieur. Heureusement, les deux molosses sont hors d’état de nuire et son animal va bien mais la propriétaire s’interroge : comment de tels chiens dangereux ont-ils pu se retrouver à errer sur la voie publique ?

    « Ah, ils me l’ont customisée, ma voiture ! Se faire caillasser par des voyous, ça peut arriver. Par des molosses c’est plus rare ! À Mons, saint Georges a terrassé le dragon. À Dour, c’est ma voiture qui a été vaincue», ironise Laurence Plapied. Samedi dernier vers 14h, cette Honnelloise, professeur de solfège au Conservatoire de Mons, s’était rendue au magasin Hubo de la rue E. Vandervelde à Dour. Elliot, son fidèle compagnon, un paisible berger allemand d’un an et demi qui l’accompagne dans tous ses déplacements, était pour sa part resté dans la voiture pour monter la garde.

    Capture d’écran 2013-05-28 à 10.27.03.pngÀ peine avait-elle pénétré dans le magasin qu’un appel fut lancé pour prévenir le propriétaire de la voiture qui se trouvait être la sienne. Laurence était, à ce moment-là, loin de s’attendre à la scène à laquelle elle allait assister sur le parking. Un Amstaff femelle et un Pitbull étaient en train de prendre d’assaut son véhicule, tournant autour, bondissant sur le capot et le toit, griffant les portes, mordillant les caoutchoucs des vitres, tentant par tous les moyens de s’y introduire pour s’en prendre au brave berger allemand qui tentait, comme il pouvait, de « faire son travail ». « Même si c’est un chien de garde, c’est un animal adorable. Les autres animaux sont des compagnons de jeu pour lui. À mon avis, il a dû croire au début que c’était pour jouer. Mais il s’est vite rendu compte qu’il était en danger. Je crois qu’il a compris que tous les chiens ne sont pas amicaux », confie sa maîtresse.

  • Critique cinéma : « L’Écume des jours » de Michel Gondry

    Capture d’écran 2013-05-22 à 10.37.42.pngCette semaine, découvrez la critique cinéma du film « L’Écume des jours » de Michel Gondry ! Chaque 2e et 4e mercredi du mois, découvrez les films qui ont impressionné, étonné ou ému Julien Teirlynck. Merci à Illusion ASBL !

    Synopsis :

    L’histoire surréelle et poétique d’un jeune homme idéaliste et inventif, Colin, qui rencontre Chloé, une jeune femme semblant être l’incarnation d’un blues de Duke Ellington. Leur mariage idyllique tourne à l’amertume quand Chloé tombe malade d’un nénuphar qui grandit dans son poumon. Pour payer ses soins, dans un Paris fantasmatique, Colin doit travailler dans des conditions de plus en plus absurdes, pendant qu’autour d’eux leur appartement se dégrade et que leur groupe d’amis, dont le talentueux Nicolas, et Chick, fanatique du philosophe Jean-Sol Partre, se délite.

    Lire la suite

  • Journée des Eglises Ouvertes et 50e anniversaire du Local chez-nous !

    Capture d’écran 2013-05-15 à 08.35.09.pngLa fabrique d’Églises de la paroisse Saint-Aubin à Blaugies et l’ASBL « Local Chez Nous » vous invitent à leur grand week-end de festivités. 

     

    Ce 1er et 2 juin 2013, les organisateurs vous attendent nombreux, sous le soleil, on l’espère et avec un programme d’animations et d’activités très complet !

     

    La découverte de l’Église sera possible de 10 h à 18 h et proposera, par ailleurs, une exposition et un diaporama de photos dans une ambiance musicale (en particulier le dimanche). Une messe chantée sera célébrée, dimanche à 10 h précise.

     

    Quant à elle, La salle Chez Nous proposera aussi diverses activités :

     

    Aidez-les à reconnaitre un maximum de personnes lors de l’exposition et le diaporama photo d’époque. 

    521306_151122561720929_2134673125_n.jpg

    Pour les petits, des jeux en bois les amuseront et pour les grands, une marche des chapelles est programmée (circuits de 6 et 11 km). 


    Le samedi à 10 h, rendez-vous pour l’inauguration de ce week-end festif.


    Le samedi dès 17 h : Concert apéritif animé par la Royale Fanfare de Blaugies.


    Le dimanche à 15 h, venez nombreux au Bingo familial.

     

    Une restauration vous sera proposée le samedi soir et le dimanche midi.


    Pour plus d'informations : Rendez-vous sur leur page Facebook.

     

    253330_165086630324522_1792197302_n.jpg

    Agrandissement de la salle « Chez Nous »