Sports

  • Conseil sportif du mois : Comment bien choisir un elliptique ?

    XC140.jpegUne fois par mois, retrouvez un article sur une nouvelle machine, un cours de sport, un conseil, un évènement sportifet encore bien d’autres sujets.

    Ce mois-ci, découvrez comment choisir le bon elliptique.

    Merci à All In Fitness pour la collaboration !

    Lire la suite

  • Une nouvelle rubrique sportive voit le jour sur votre blog !

    MedBike - copie.jpgUne fois par mois, retrouvez un article sur une nouvelle machine, un cours de sport, un conseil, un évènement sportif et encore bien d’autres sujets.

    Ce mois-ci, découvrez un tout nouveau système de rééducation destiné aux personnes à mobilité réduite.

    Merci à All In Fitness pour la collaboration !

    Lire la suite

  • Boussu-Dour fait de la résistance

    Capture d’écran 2013-04-07 à 10.26.29.pngFatigué, le RBDB se battra jusqu’au bout !

    Disputer cinq matches en quatorze jours, ça laisse des traces. Le RBDB est usé, sur les rotules. Pourtant il s’accroche, tant bien que mal, aux portes du top 5 dont il pourrait se rapprocher un peu plus en battant le White Star, demain.

    Ce RBDB-là possède de sacrées ressources. L’hiver à rallonge et les nombreuses remises n’ont pas eu raison de lui, du moins pas encore. « Mais ces dernières semaines furent très compliquées pour tout le monde », déclare Arnauld Mercier, le coach. « Nous y avons laissé beaucoup de forces. Nous continuons à travailler en semaine, mais je sens bien que mon équipe a perdu de son enthousiasme. En ce moment, la priorité est de lui redonner confiance ». Comment ? En continuant à engranger des victoires et en finissant la saison sur une bonne note. « Nous avons du caractère », poursuit le T1 français. « Et l’avons prouvé contre Audenarde, samedi passé, en allant chercher la victoire dans les derniers instants de la rencontre. Nous sortons d’une période dantesque : cinq matches en quatorze jours. Le bilan est mitigé, mais nous n’avons pas à rougir. Voir le RBDB, l’un des plus petits budgets de la série, à la sixième place, c’est déjà superbe».

     

    Lire la suite

  • Dufrasne et son menu infernal

    Capture d’écran 2013-03-28 à 07.51.41.pngVendredi, Jonathan Dufrasne (Wallonie-Bruxelles) sera au départ du Triptyque des Monts et Châteaux, épreuve où il s'était classé 2e en 2011. Jeudi prochain, le 4 avril, il s'élancera au Grand Prix Cerami. Semaine infernale pour le Dourois, plein de motivation et d’envie!

    Les affaires reprennent sur la route pour les coureurs de Wallonie-Bruxelles après un stage enneigé de trois jours sur les hauteurs de Spa. L'hiver a bien perturbé les courses et les coureurs dans leur préparation. Le rouleau a souvent été sollicité. « Pas facile, en effet, de tourner les jambes sur la route de ces temps-ci, » indique Jonathan Dufrasne. « Même si ma région n'a pas été trop impactée par le froid et la neige, j'ai souvent dû me rabattre sur le rouleau en guise d'entraînement, ce qui n'est pas l'idéal. Je pense toutefois être prêt pour la semaine qui s'annonce. »

    Lire la suite

  • RBDB : Hubert Ewbank a dit non à la présidence

    Capture d’écran 2013-03-23 à 10.39.43.pngHier après-midi, un groupe composé de personnalités intéressées par le RBDB s’est réuni à Dour. Ce n’est pas la première réunion de travail de ce genre. Le but ? Aider et assurer la pérennité du RBDB. Depuis qu’André Arbonnier a quitté la présidence en décembre dernier, c’est Pierre Wuilquot qui fait office d’homme fort numéro 1 au stade Robert Urbain. Mais le notaire de profession, dont le bureau d’études est basé à Elouges, a toujours déclaré vouloir ne faire qu’un intérim à ce poste. L’homme préfère continuer à tenir un rôle dans l’ombre, comme il le fait depuis bon nombre d’années.

    DANS LE COMITÉ DIRECTEUR ?

    Du coup, il nous revient que certains dirigeants se sont encore tournés vers Hubert Ewbank, présent mercredi au match face au Brussels, pour endosser le rôle de président. Si le chairman quévysien va s’investir dans le projet de soutien à Boussu-Dour au même titre que d’autres industriels ou personnalités politiques de la région, Hubert Ewbank ne souhaite pas être affublé de la casquette de président du RBDB et surtout laisser tomber son « bébé », à savoir le club de Genly-Quévy qui vit une saison historique en Promotion. Reste qu’il est possible voire probable qu’il vienne étoffer les rangs du comité directeur pour faciliter notamment les échanges avec Quévy. Le groupe d’investisseurs étudie actuellement les statuts de la future société. Elle viendrait aider le RBDB et aurait également pour objectif de mettre en vitrine les jeunes joueurs talentueux de la région. Le groupe continue à plancher activement sur le dossier.

    De la fumée blanche devrait se dégager bientôt... 

  • "Je me suis aménagé ma salle de fitness"

    Capture d’écran 2013-03-23 à 10.24.16.pngEntretien de Ludivine Carlier par Sylvain Cotman (journaliste) pour la rubique Belle de match dans l'édition du 22 mars 2013 de La Province. 

    A l’honneur, cette semaine, dans notre rubrique belle de match, Ludivine Carlier, une jeune Douroise de 23 ans, fervente adepte de sport. Une passion fortement liée à son autre passe-temps le shooting photo.

    Ludivine, quel a été votre parcours dans le sport ?

    Ma famille est très sportive et j’ai moi-même commencé le sport à l’âge de 6 ans. J’ai ainsi fait de l’athlétisme dans le club de Dour-Sport jusqu’à 15 ans. Durant cette période, j’ai participé à plusieurs championnats de la LBFA et je suis même montée à plusieurs reprises sur des podiums.

    Quelles étaient vos disciplines de prédilection ?

    J’étais plus une adepte du 100 mètres et du saut en longueur, mais j’ai un peu touché à tout dans l’athlé. J’ai d’ailleurs aussi participé à plusieurs Cross Cup.

    Qu’avez-vous fait après 
    l’athlétisme ?

    J’ai commencé le Goshindo, un genre de self-défense qui mélange plusieurs arts martiaux. J’en ai fait durant quatre années et j’ai été jusqu’à la ceinture bleue. Ma discipline favorite dans ce sport était l’Aikido, un art martial de self-défense basé sur l’utilisation de la force de son adversaire pour le contrer.

    Pourquoi avoir arrêté ce sport de combat ? page38image80952

    J’ai commencé à travailler et les horaires d’entraînement ne me convenaient plus trop. J’ai alors continué le sport de manière plus individuelle. J’alterne ainsi entre la marche, le fitness et la natation. Je fais du sport au minimum quatre fois par semaine, c’est très important pour moi, car je suis de nature assez nerveuse.

    Avez-vous d’autres passions dans la vie?

    Bien sûr, je participe depuis plus d’un an à des shootings photos. C’est aussi pourquoi j’entretiens bien mon corps avec une activité physique assez soutenue. Chez moi, je me suis même aménagé ma propre salle de fitness pour pouvoir travailler à toute heure, quand l’envie me prend.

    Comment vous est venue cette passion pour le mannequinat ?

    J’avais rencontré une gérante d’agence et elle m’avait proposé de participer à un défilé. J’y ai vite pris goût. Par après, j’ai participé à un shooting photo et c’était vraiment une chouette expérience. Pour le moment, c’est vraiment un hobby, mais si je peux percer dans ce domaine, je n’hésiterai pas une seule seconde.